Un petit article spécial sur la table de mon atelier.

C'est sans aucun doute l'élément principal et celui qui m'a posé le plus de questions : dimensions ? Hauteur ? Position ? Beaucoup de paramètres à prendre en compte.
L'idéal aurait été de pouvoir avoir 2 tables, une pour la découpe, et une pour les machines... voir 2 en L comme on voit souvent pour pouvoir passer d'une machine à l'autre c'est bien ce qui parait le plus pratique. Mais mes contraintes d'espace ne me permettait pas le luxe d'avoir 2 tables, il a donc fallu faire des choix.

J'ai finalement opté pour :

- une table de grande dimension pour pouvoir y couper facilement mes pièces de tissus. Elle fait donc 100 x 120 cm (plus une partie encastrée dans le meuble). 

- une hauteur de 79 cm, donc un peu plus haute qu'une table classique mais qui me permet d'être à bonne hauteur pour coudre et de moins me pencher quand je trace/découpe mes tissus.

- une table centrée dans la pièce plutôt que contre un mur, pour plusieurs raisons : la première est liée à sous-pente : je ne pouvais pas condamner la partie avec le plus de hauteur pour y mettre une table sinon je ne pouvais plus circuler que pliée en 2 dans l'atelier. La deuxième raison c'est que j'aime avoir de la place pour coudre derrière mes machines et que la largeur que j'avais dans mon précédent coin couture ne me convenait pas. Enfin, j'apprécie de pouvoir tourner autour de la table quand je trace/découpe, çà m'évite de devoir déplacer mon tissus.

image

La table se prolonge dans le meuble de rangement, déjà pour la tenir, et d'autre part pour me permettre de ranger facilement mes machines quand je recopie les patrons.
L'autre partie de la table repose sur un meuble à tiroirs, un meuble de cuisine qui s'avère très pratique (à découvrir dans un prochain article !).

Sur une des longueurs de la table j'ai fait fixer un rail (en fait une petite étagère à cadres) pour me permettre de ranger mes règles et les avoir toujours sous la main.

image


Enfin j'ai fait faire un "trou" recouvert d'une vitre avec un éclairage (bandeau led) et un petit interupteur sous la table. J'ai piqué l'idée des tables d'architectes et je peux ainsi décalquer un motif pour le reproduire directement sur du tissu, ou encore écheniller le flex facilement ! La vitre, et la table, sont protégées par mon tapis de coupe que je déplace quand j'en ai besoin ! 

imageimage

 Au final une table qui s'avère bien pratique, même si on aimerait toujours en avoir une plus grande !